Nous appelons ces cas des « faux -positifs ». Lorsque cette situation se produit, vous avez la possibilité de libérer le message de la quarantaine à partir de votre rapport de protection des courriels et d’ajouter l’expéditeur dans votre « liste blanche » (white-list) afin d’éviter que d’autres messages de cet envoyeur ne soient interceptés par le système. Nous vous recommandons cependant de contacter notre centre de soutien technique pour souligner la situation et nous permettre ainsi d’apporter des ajustements supplémentaires au système.

[Total : 0   Moyenne : 0/5]

Partagez cette nouvelle!